Jardin haie: planter

Planter haies dans le jardin: planter une haie soi-même.

Jardin haie: planter

En respectant quelques règles de base, en prenant son temps et après certains efforts, on peut éviter du travail inutile. En effet, une plante trop sollicitée, devra être remplacée plus tard, ce qui demandera beaucoup plus de travail qu’une nouvelle plantation bien faite. Pour une haie mono-espèce bien serrée, il est logique de choisir de jeunes plants de même taille. Pour une haie mixte bien structurée, il faudra prendre en compte la vitesse de croissance qui peut varier d’une espèce à l’autre

Haie mixte

Haies en pots, mottes ou racines nues

Tout d'abord, il faut préparer les plantes. Suivant leur conditionnement, on ne les prépare pas de la même façon. Pour les plantes en pot, on trempe le fond des pots dans une bassine d'eau jusqu'à ce que les racines soient bien humidifiées. Pour les plantes en motte, cette opération est plus délicate puisque la terre doit être complètement imbibée d’eau sans que la motte se démonte. Pour cela, il faut laisser le sac de jute autour de la motte pendant le trempage. Pour les plantes à racines nues, il faudra verser un grand seau d’eau au fond du trou et bien badigeonner les racines dans cette boue avant de planter.

Pour en savoir plus sur les avantages et les inconvénients de l'achat de plantes à racines nues, en motte ou les plantes en pot cliquez ici.

Quand planter votre haie?

Les plantes cultivées en pot peuvent être plantées tout au long de l'année, surtout de Septembre à Juin. Les plantes à racines nues ou en motte ne peuvent pas être plantées pendant leur repos hivernal, la période idéale étant d'Octobre à début Avril, suivant l’espèce et les conditions météorologiques.

L'on ne doit jamais planter en période de gel, ou lorsque le sol est gelé et figé. Evitez également les périodes trop humides (sol détrempé) ou trop sèches. Par temps chaud et sec, on peut toutefois améliorer l’état du sol en privilégiant un apport d’eau tous les jours en grande quantité plutôt que d’arroser un peu plusieurs fois par jour. Aussi, lorsque vous plantez au début de l'automne, les arbustes développent des racines avant que l'hiver ne commence. Ensuite, ils pousseront mieux après la période froide.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Preparé le sol avec outils de jardin
Commencer avec preparation du sol
Un sol bien preparé

Le positionnement correct de la haie

Une petite haie de quelques mètres peut être installée sans préparation. Mais si vous projetez des dizaines de mètres voire plus, il est important de s’organiser, de faire un dessin et de mesurer la distance à couvrir. Evaluez votre environnement dans son ensemble et identifiez le parcours du soleil pour déterminer les zones qui seront à l'ombre. Plus tard, votre haie adulte constituera une partie impressionnante de votre cadre de vie.

Hauteur, transparence, taille des feuilles, couleur de plantes sont des caractéristiques à prendre en compte. N'oubliez pas de laisser un espace assez large entre les sujets, et aussi une certaine distance de la limite de votre voisin (prévoir 50 cm). Vous pouvez planter en quinconce lorsque vous avez acheté des petits arbustes. Ne choisissez pas systématiquement les moins chers. Vous le regretterez plus tard. Pour en savoir plus sur le choix du nombre de plantes pour votre clotûre verte cliquez ici.

Quel sol pour votre haie?

Vous devez d'abord déterminer le type de sol dans lequel vous allez planter: sol acide, calcaire, argileux, sableux, perméable, ou mixte. En cas de doute, vous pouvez vous renseigner auprès d’un agriculteur de la région ou alors prendre un échantillon de terre (sur une profondeur de 40 cm) et demander conseil à un pépiniériste ou à une jardinerie.

Il existe plusieurs types de haies : celles qui se développent quelque soit le sol, ou celles qui s’implantent dans un sol bien particulier. Choisissez les meilleures combinaisons, puisque votre haie est là pour des années, parfois pour toute une vie. La prise de risque est une perte d'argent, car une haie qui dépérit ne peut être sauvée. Tous les fournisseurs donnent de bons conseils. Suivez-les.

Lorsque le trou a été creusé, débarrassez soigneusement la terre excavée de toutes les mauvaises herbes, retirez bien leurs racines à la main ou avec de petits outils de jardinage. On peut aussi traiter avec un herbicide deux semaines avant la plantation. Ainsi, les mauvaises herbes meurent complètement jusqu’à la racine. Retirez délicatement tous les restes des mauvaises herbes afin que leurs graines ne se ressèment pas naturellement. Eliminez les racines restantes autour du trou et mélangez du compost (40 litres au mètre carré) additionné d’une poignée de fumier organique. Ce mélange conserve l'humidité du sol et apporte les éléments nutritifs, de sorte que les plantes poussent plus vite et sans carence. Les engrais aident les racines à se développer plus rapidement.

Plantation racines nues

Quels outils utiliser pour la plantation des haies

Il peut être compliqué de posséder une haie lorsqu’on n’a pas d'outils de jardin appropriés. Il existe de nombreux outils spécifiques inventifs et proposés pour l’installation d’une haie, mais c'est surtout un argument de vente. Avec vos mains et vos pieds, un ruban à mesurer, une pelle, un cordeau, de l'eau, le sol de votre jardin et de la patience, on met en place une haie. Pour entretenir par la suite votre haie, c'est différent. Toutes les haies se développent différemment à mesure qu’elles vieillissent. Dans ce cas, il existe des outils incontournables pour la taille, des sécateurs ou des cisailles. Si vous souhaitez plus de renseignements par exemple sur l’entretien d’une vieille haie négligée, cliquez-ici.

Distance et profondeur pour de nouvelles haies

Déroulez le cordeau sur le sol à l’emplacement de la future haie. Le long du cordeau, creusez une tranchée dont la largeur sera 2 fois la taille de la motte ou du pot et la hauteur 2 fois celle-ci. Pour les racines nues, prévoir 20 cm de large et 1,5 fois la profondeur des racines. Bêchez le fond de la tranchée creusée. Les racines pourront alors se développer plus facilement dans la terre ameublie. De plus, l'eau ne stagnera pas au fond du trou (c’est souvent le cas des sols trop tassés), ce qui évitera le développement de pourriture des jeunes racines. Versez ensuite dans la tranchée une couche épaisse de terre de jardin, mélangée au compost et à l’engrais, jusqu’à atteindre le niveau du sol. Arrosez abondamment la tranchée jusqu'à ce que l'eau pénètre bien dans le sol. En période très sèche, répétez l’opération. Pour en savoir plus sur le choix et la densité des plantes ou sur la plantation en quinconce, cliquez ici. 

Planter haiesComment planter sa haie

Disposez dans la tranchée plante par plante. La profondeur de la tranchée doit être légèrement plus grande que la hauteur du pot. Pour les plantes en pot et en motte, on recouvrira avec une couche de terreau pour reconstituer la motte. Pour les plantes à racines nues, on maintient la plante d’une main pour la garder dans la bonne position et on remplit la tranchée de sol en mélange. Ensuite, on tasse la terre autour de la plante en appuyant avec les mains. S’il vous reste un peu de terre, vous pouvez la rassembler avec votre pied et la tasser au pied des plantes, ce qui les fortifiera. On préfèrera niveler à la main plutôt qu’au râteau pour que les racines délicates ne soient pas blessées. Donnez de l'eau à nouveau. L’arrosage est très important, surtout pendant la première année où il faut arroser souvent. Il peut être utile de fixer un tuteur à la plante si cela est recommandé sur l’étiquette de vente. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Savoir plus de la collection des conifères et arbustes pour haies.