Alternatives aux Buis

5 septembre 2019
Alternatives aux Buis

Le Buis dans votre jardin, est-il, lui aussi, victime de la pyrale du buis comme celui de beaucoup d’autres Européens ? Si tel est le cas vous êtes probablement à la recherche d’une solution appropriée à ce problème. L’une des solutions possibles est de planter une des alternatives aux Buis. Et en considérant tous les avantages et inconvénients, c’est probablement la meilleure option.

En fait, quelle est la pyrale du buis?

La chenille du buis est la larve de la pyrale du buis (Cydalima perspectalis) et est un insecte invasif originaire d’Asie Orientale. Cela signifie que d’origine ce papillon ne vivait pas en Europe, mais qu’il y a été introduit accidentellement et qu’il se conduit comme un éléphant dans un magasin de porcelaine : il détruit tout. Puisqu’il n’a presque pas d’ennemis naturels et qu’il y a beaucoup d’arbustes de Buis à dévorer, il s’agit littéralement d’une vague d’invasion de ces papillons gris argenté qui se déplace à grande vitesse à travers toute l’Europe. Les premières alertes de cette espèce en Europe datent de 2006 et ensuite le nombre d’alertes n’a fait qu’augmenter. Vous ne l’avez pas encore vu ? D’habitude ce n’est qu’une question de temps avant qu’il n'entre dans votre rue.

Comment reconnaître la pyrale du buis ?

À un stade précoce la chenille du buis est assez difficile à trouver. Elle est de couleur verte et marron et a donc de bonnes couleurs protectrices parmi les arbustes de buis. Elle n’est même pas un centimètre de long. Ce n’est qu’à un âge plus élevé qu’elle est plus grande et plus visible, mais ça va assez vite. En fait il est déjà trop tard si la chenille du buis est clairement visible ; après tout vous la voyez si clairement parce que les plantes n’ont plus de feuilles.

Une détection précoce est possible mais alors il faut bien regarder dans la plante parmi les feuilles. Vous ne voyez pas de chenilles, mais bien des toiles et des crottes au fond de la plante ? Elles sont sûrement présentes et vous devez mieux regarder pour les découvrir. Le ramassage manuel est alors la meilleure solution, ainsi vous évitez de plus amples dégâts. Tuez-les et ne les jetez pas dans le bac à déchets végétaux parce que ce bac ne constitue pas de défi pour la chenille. Elle hiberne notamment en tant que chenille et pas en tant qu’œufs. Par conséquent, elle peut survivre sans nourriture pendant un moment. Si vous jetteriez les chenilles vivantes dans le bac à déchets végétaux vous ne feriez que déplacer et reporter le problème. Car dès que la chenille se sera transformée en papillon, elle retournera.

Remplacer la haie de buis ravagée

En fait une des alternatives au Buis est la meilleure solution pour une haie de Buis complètement détruite. Lutter contre la pyrale au moyen de pesticides est une possibilité, mais les inconvénients sont nombreux. Le poison ne tue pas seulement la chenille du buis, mais aussi d’autres insectes utiles comme les bourdons et les abeilles, qui sont déjà en difficultés. Les jeunes oiseaux comme ceux du mésange charbonnière et du mésange bleue, eux aussi, sont victimes parce que leurs parents les nourrissent avec les chenilles empoisonnées.

Comme alternative il y a plein de possibilités. Par exemple consultez les pages sur les alternatives au Buis dans notre boutique en ligne pour remplacer vos Buis. Bien sûr, ces alternatives ne doivent pas nécessairement ressembler exactement au Buis, comme par exemple Le Houx crénelé. Tant qu’on peut les utiliser de la même manière, ça suffit. L’If ou le troène en sont des exemples, mais il y a bien autre chose à trouver pour remplacer les Buis.