Tailler votre Hedera

Tailler votre Hedera

Acheter votre Hederade

Taillez régulièrement votre Lierre, afin de vérifier son élargissement et pour que celui-ci n’endommage pas d’autres végétaux. Afin d’avoir une belle haie rectiligne, celle-ci doit le plus souvent être taillée tous les six mois. Coupez les tiges qui se sont développées afin d’éviter la création d’un nouveau feuillage et que la croissance de vos arbustes soit gênée en mars-avril et ensuite en août. Après, dès que votre délimitation devient un peu envahissante, procédez à une taille automnale afin d’éviter de trop déranger les animaux qui y séjournent. Taillez, en portant des gants, puisque le feuillage de votre Lierre peut irriter les peaux sensibles.


Comment tailler ?

Cette espèce, qui pousse gaiement partout, se développe vers l'extérieur et prend racine dans le sol. Pour celle placée en façade, il est conseillé de la guider à l’aide d’un support (grille, treillage...) pour l’écarter du mur. Celle-ci doit être rabattue au taille-haie ; cela la rendra plus belle et plus touffue et augmentera ses tiges. Retirez-lui son feuillage abîmé, sec, jauni ou malade. Puis, raccourcissez ses branches en désépaississant. Ensuite, coupez-la à 50 cm si elle recouvre les gouttières ou les fenêtres, et faites en sorte qu’elle n’envahisse pas votre toit. Pour éviter des repousses, coupez votre haie d’au moins 10 cm et veillant à bien ramasser toutes les brindilles tombées afin d’éviter qu’elles s'enracinent. Supprimez aussi à ras du sol, celles ne présentant plus que de feuillage vert uni. Mais faites attention, car même un Hedera taillé peut tout seul prendre à nouveau racine.

Comment tailler ?

Profitez de nombreuses qualités du Hedera. En juste faisant par exemple bouillir des feuilles de cette espèce dépolluante à l'intérieur quelques instants dans 2 litres d’eau, vous pourrez produire une bonne lessive et un bon produit vaisselle. De surcroît, le Lierre peut apaiser une toux grasse et dégager les voies respiratoires. Dans le traitement de l'asthme, il est estimé pour ses effets antitussifs. Toujours d'actualité est son usage contre la cellulite. Ce végétal a été proposé en traitement d’appoint en cas de rhumatisme et dans les cures d’amincissement ; également en application afin de soulager une démangeaison, brûlure ou plaie. Il est aussi une couverture isotherme de votre maison et de vos arbres, mais également un refuge et garde-manger pour la faune sauvage. Néanmoins, ne le brulez jamais, toute personne respirant sa fumée toxique peut se retrouver vite à l'hôpital. Soyez très prudent en le retirant des arbres et ne tirez pas sur le Lierre fixé aux tiges. Celles-ci peuvent tomber et vous risquez de déranger un nid de frelons ! Gardez cette espèce hors de la portée des enfants et animaux domestiques. Les fruits et feuilles sont toxiques si consommés à forte dose.